Dahlir Handicap

QU’EST CE QUE LE DAHLIR HANDICAP ?


Aujourd’hui encore, l’accès aux activités régulières de loisirs reste compliqué pour les enfants et adultes en situation de handicap. À titre d’exemple, il est estimé qu’1% seulement des personnes en situation de handicap ont une pratique d’activité physique régulière, contre près de 50% dans l’ensemble de la population (source : Association Rénovons le sport français – 35 recommandations – Juillet 2018).


Or, la pratique d’une activité physique et sportive, et plus largement de loisirs, constitue un facteur d’épanouissement personnel et un vecteur du vivre ensemble.

Le Dahlir Handicap investit un espace qui jusqu’alors était inoccupé. Le dispositif met en place un accompagnement individualisé, gratuit et de proximité pour aider la personne à trouver l’activité et la structure de loisirs – en milieu ordinaire – correspondant à son projet.

POUR QUI ?

Le dispositif Dahlir Handicap s’adresse aux enfants, adolescents et adultes en situation de handicap qui souhaitent pratiquer une activité régulière de loisirs : sport, culture, bénévolat, centre de loisirs. 

La sollicitation peut venir d’un membre de sa famille, du référent de la structure médico-sociale ou bien encore de la structure de loisirs.

ENJEUX ET OBJECTIFS :

La démarche d’accompagnement du Dahlir Handicap revêt plusieurs finalités :

  1. Faciliter l’accès aux activités régulières de loisirs, en milieu ordinaire, dans le cadre du projet global du futur pratiquant,
  2. Sensibiliser les clubs et associations du territoire à l’accueil et l’inclusion, 
  3. Favoriser une démarche d’autonomie et de développement de confiance en soi,
  4. Développer les liens entre la famille, la structure d’accueil de loisirs et l’établissement médico-social s’il y en a un.

ZOOM SUR : L’ACCOMPAGNEMENT EN CENTRE DE LOISIRS

La CAF, la MDPH, la DDCS et le DAHLIR coopèrent pour faciliter l’accès aux loisirs des enfants en situation de handicap et améliorer le quotidien des familles grâce au Dispositif d’Accompagnateur Supplémentaire.

Ce dispositif existe désormais également dans les départements de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, du Cantal, des Hautes-Alpes et est en cours de mise en place sur le bassin de Vichy, dans l’Allier. 

Concrètement, la CAF et la MDPH peuvent financer un poste d’animateur supplémentaire qui accompagne l’enfant en situation de handicap lorsqu’il est au centre aéré.

Il a pour mission de faciliter son inclusion au sein du groupe d’enfants, de permettre son accueil dans les meilleures conditions possibles afin qu’il trouve sa place au sein du centre de loisirs.

Le DAHLIR intervient principalement auprès des familles et des centres de loisirs afin d’évaluer le besoin d’un accompagnateur supplémentaire. Service instructeur, le DAHLIR a pour mission de formaliser la demande auprès de la MDPH et de la CAF.

L’équipe de chargés d’accompagnement assure de manière régulière le suivi du projet de l’enfant.



Etape n°1 – LA DEMANDE :

Vous devez tout d’abord contacter le DAHLIR pour prendre rendez-vous avec le référent DAHLIR.

Etape n°2 – LA RENCONTRE :

À votre convenance (lieu, date, avec qui) vous pourrez exposer au référent du DAHLIR le projet.

Etape n°3 – LA SÉANCE D’ESSAI :

Suite au premier rendez-vous le référent du DAHLIR vous proposera, avec votre d’accord, une séance d’essai dans une structure.

Etape n°4 – LES ADAPTATIONS :

Suite à cette séance une adaptation sera proposée en fonction de vos besoins et/ou de ceux de la structure (aide matérielle, aide au transport, aide humaine, aide pédagogique).

Etape n°5 – L’ADHÉSION :

Si la ou les premières séances d’essai sont concluantes vous pourrez adhérer à la structure tout en bénéficiant d’un suivi régulier du DAHLIR.

Etape n°6 – LE SUIVI :

Un suivi régulier sera effectué par le référent du DAHLIR auprès de la structure d’accueil, de la personne intégrée et de(s) intervenant(s).