De Durtol à Vichy : une transition tout en douceur

19 octobre 2018

#Santé #Parcours de Soin

 

“Il est indispensable de tenir compte des signaux, d’écouter son corps…”

Il y a quelques mois encore, Alexandre Cornu n’aurait pas forcément prêté attention à ce conseil. Désormais c’est lui qui veille à prendre soin de lui, grâce à la pratique d’une activité physique régulière et une alimentation équilibrée.

 

Faciliter la transition de Durtol à Vichy…

 

En janvier, suite à un incident cardiaque, Monsieur Cornu a subi une opération. À la suite de celle-ci, il a suivi le programme de rééducation au sein de la clinique de cardio-pneumologie de Durtol.

De nature sportif, Alexandre Cornu  a pris part aux activités physiques adaptées proposées dans le cadre de ce programme.

Encouragé par le Docteur Plaquevent, il a rencontré la chargée d’accompagnement DAHLIR, durant l’un de ses permanences à la clinique.

 

“En 30 minutes, la chargée d’accompagnement DAHLIR m’a expliqué efficacement les actions du dispositif, son intérêt. Et surtout elle m’a donné les coordonnées de son collègue à Vichy. Car pour moi, le “après” du programme de rééducation aura lieu là bas.”

 

Quelques mois plus tard, Monsieur Cornu est rentré chez lui, à Vichy.

“De retour chez moi, je garde en tête les conseils du médecin. Je suis conscient qu’une pratique d’activité physique est indispensable. J’essaie de pratiquer 30 minutes de vélo elliptique deux à trois fois par semaine. Mais c’est une activité en “solitaire.” Je savais que je pourrais faire appel au DAHLIR pour trouver une activité adaptée à mes envies. C’est finalement le chargé d’accompagnement du DAHLIR 03 qui m’a contacté directement en me proposant un entretien.”

 

L’activité physique : un moyen de faire des rencontres.

Après avoir envisagé pendant un temps d’intégrer le programme du CREPS de Vichy, Alexandre Cornu s’est rendu compte que cela ne correspondait pas à son emploi du temps professionnel. Avec Nicolas, le chargé d’accompagnement DAHLIR 03, ils ont envisagé la recherche d’une activité physique, durant les week-end.

 

“J’ai testé la marche norvégienne ce week-end. Pratiquer une activité physique en groupe, c’est plus stimulant. C’est aussi un bon moyen de faire des rencontres sympas.

Nicolas m’a proposé d’être présent. Mais je me sentais apte à réaliser cette démarche, de manière autonome. L’essai a été très concluant.  J’intègre le groupe « Vitalité » !”

Entretenir sa santé, retrouver la forme, développer du lien social… Autant de raisons qui ont incité Monsieur Cornu à prendre les devants.

 

“Mon conseil serait de reprendre l’activité physique doucement, tranquillement en commençant par quelque chose de simple, comme la marche… Ce qui est primordial est de pratiquer cette activité régulièrement. Enfin, veiller à avoir une alimentation équilibrée.

Cet épisode de ma vie m’a éclairé sur plusieurs choses. La première étant de prendre davantage soin de soi, pour avoir une meilleur qualité de vie !”

Les conseils pour reprendre une activité physique

#ActivitéPhysique #Santé   La saison automnale est bien installée et avec elle une curieuse envie d’hiberner dans son canapé… Pour garder la forme, rien de tel que la pratique d’une activité physique régulière. Nadine Coppin, animatrice sportive …

France Bénévolat Allier

France Bénévolat Allier : un intermédiaire entre les associations et les futurs bénévoles Un moteur de la rencontre… c’est ainsi que l’on pourrait définir l’action de France Bénévolat Allier. Son président, Robert Le Moal nous en …