France, la reprise d’une activité physique Bien-Être

22 juin 2018

Comme chaque jeudi après-midi, France se rend à la piscine de Bellerive sur Allier pour son cours d’aquagym. Depuis quelques mois, elle a fait le choix de pratiquer cette activité afin de maintenir son état de santé. Suivie pour un diabète de type 2, France participait auparavant au programme d’activités du réseau Diabète.

 

Reprendre une activité physique en douceur

“Pendant trois mois, j’ai pris part aux séances d’activités proposées par le Réseau Diabète. Cela m’a remis le pied à l’étrier ! Ainsi, je me suis rendu compte que le sport, tout comme l’alimentation et le traitement médicamenteux, jouait un rôle important sur mon état de santé.

Ce programme m’a motivé. Je n’aimais pas du tout le sport. Mais j’ai pris conscience que c’était indispensable pour ma santé.

Le plus difficile était de savoir comment continuer !

Lorsqu’on a un certain âge et qu’on est en situation d’obésité, c’est une vraie difficulté de savoir quelle activité pratiquer, dans quel cadre et où !

Et c’est finalement ce à quoi a répondu le DAHLIR.”

 

Aquagym et randonnée, à son rythme

 

“Nous avons pris rendez-vous avec Nicolas Gallon, chargé d’accompagnement du DAHLIR pour définir mon projet. J’avais déjà deux idées en tête. J’aime l’eau. J’étais donc prédestinée à choisir cette activité !

Et puis l’autre sport pour lequel je me sentais capable : la marche.

 

J’avais tout à fait conscience que je ne pourrais pas participer à un groupe de randonnée traditionnel. Le rythme serait trop élevé pour moi. Il était donc nécessaire que je trouve un groupe adapté à mes difficultés. J’avais le sentiment que je ne pourrais jamais trouver.

Durant notre rendez-vous, Nicolas a trouvé le club Rando Santé. Un club où je peux marcher à mon rythme, pendant 6 kilomètres et désormais avec quelques montées.”

 

Nagez Forme et santé : un créneau d’activité plaisir

 

“Cet après-midi, je vais retrouver Laetitia Farger et tout le groupe pour une séance d’aquagym. C’est une activité que je ne sacrifierais jamais !

Dans ce groupe, j’ai rencontré des gens que j’ai appris à apprécier. J’ai même noué des amitiés et c’est très motivant.”

 

“Nous commençons chaque séance par un petit échauffement pour faire monter le cardio, explique Laetitia, éducatrice Nagez Forme Santé. Puis pendant 45 minutes, nous enchainons les mouvements dans l’eau pour faire travailler tous les muscles. Et nous terminons par 10 minutes de détente où nous prenons le temps d’échanger.

Depuis sa séance d’essai, France a fait de beaux progrès. Elle s’est très bien intégrée au groupe et elle maintient ses efforts durant le 45 minutes d’exercice, voire même en progressant sur l’intensité.

Certains participants ressentent l’envie d’apprendre à nager. Je ne leur mets pas de barrière et les encourage à essayer.

Lorsqu’ils me disent qu’ils se sentent mieux, c’est une petite victoire du quotidien !”

 

Objectif : trouver une activité adaptée à ses envies !

 

“Au départ je n’aimais pas tellement l’activité physique. Désormais il m’arrive même d’y trouver des moments de plaisir !

Mon objectif de départ était d’améliorer mon diabète. Au-delà de ça, je ressentais des douleurs au niveau des genoux. Depuis que je pratique ces activités, celles-ci ont disparu comme par enchantement !

La reprise d’une activité physique s’est faite facilement et de manière progressive. C’est ce que je voulais. Il ne faut pas se fixer d’objectifs trop ambitieux. À mon âge, on n’a plus rien à prouver ! Mieux vaut trouver une activité qui procure du bien-être. Si on n’est pas très fort, ce n’est pas grave !”

 

Nathalie remonte la pente avec Declic Actif

Bénévole à la SPA et adhérente du club Declic Actif, Nathalie remonte la pente petit à petit et espère bien continuer dans cette progression.   “Pratiquer une activité physique m’a donné des ailes et ouvert des …

La DDCSPP de l'Allier

L’humain au centre des réflexions et des actions de la DDCSPP de l'Allier   À la tête du service Jeunesse, Sport et Vie Associative de la DDCSPP de l’Allier, Laurent Renou a mis en place un management …