Les conseils pour reprendre une activité physique

7 novembre 2018

#ActivitéPhysique #Santé

 

La saison automnale est bien installée et avec elle une curieuse envie d’hiberner dans son canapé… Pour garder la forme, rien de tel que la pratique d’une activité physique régulière. Nadine Coppin, animatrice sportive au sein de l’EPGV 03 nous donne ses astuces et conseils de pro, pour reprendre en douceur une activité physique !

 

Bonjour Nadine, quel est votre rôle en tant qu’animatrice sportive ?

Quel que soit le public auprès duquel j’interviens, mon objectif est de faire prendre conscience et se réapproprier son corps. Particulièrement pour les personnes ayant des besoins spécifiques, mon rôle sera qu’elles reprennent goût à l’activité physique, tout en remobilisant leurs  articulations, et en gagnant en force musculaire, en souplesse, en endurance…

Mes cours rassemblent des petits groupes de personnes, ce qui permet d’avoir une ambiance très conviviale où personne ne se juge ! C’est aussi un excellent moyen pour créer du lien social.

 

Quel est le premier conseil que vous donnez à ceux qui débutent ou reprennent une activité physique ?

Mon premier conseil pour débuter en douceur une activité physique est de reprendre progressivement, y aller par étapes. Avant de commencer un cours, n’hésitez pas à signaler à votre animateur si vous avez une douleur particulière, afin qu’il puisse adapter en conséquence les exercices.

 

En amont de la prise de licence, je rencontre les futurs adhérents. Ils passent quelques tests qui me permettent d’évaluer leurs capacités physiques et de déterminer ensemble leurs objectifs.

 

Dans le cas où des personnes ne sentent pas capables d’effectuer les démarches pour intégrer un club, l’accompagnement du DAHLIR est une bonne introduction. Nicolas, le chargé d’accompagnement DAHLIR a une bonne connaissance des structures d’accueil au niveau local, cela facilite les choses !

 

Je conseille également, lorsque c’est possible, d’effectuer 2 à 3 séances d’activités physiques par semaine. par exemple, en complément de mes séances, pratiquer de la marche ou de la natation, afin de travailler sur l’appareil cardio-respiratoire et articulaire.

 

Quels sont les bénéfices que l’on peut espérer en reprenant une activité physique ?

Les personnes ayant une maladie chronique souffrent de douleurs, ce qui influe parfois sur leur moral.

Lorsqu’elles reprennent l’activité physique, elles apprennent à se réapproprier leur schéma corporel et découvrent des muscles dont elles n’avaient pas conscience.

Même si les débuts sont un peu douloureux, elles gagnent en bien-être, en confiance mais aussi en souplesse. Et surtout elles se rendent compte des progrès accomplis au fil des séances !

 

Selon vous, quelle est l’activité physique la plus simple et accessible pour commencer ?

L’activité que tout le monde peut pratiquer à son rythme, c’est la marche ! Chacun parcourt la distance qu’il peut, en se donnant des repères au niveau du souffle, de la durée, la distance parcourue…

Progressivement on allonge le parcours et on se rend compte que l’on va plus vite, que l’on ressent de moins en moins de douleur.

C’est aussi un excellent moyen de gagner de la confiance en soi !

Cela vient assez vite et naturellement. La clé est de pratiquer l’activité régulièrement et aller de l’avant.

 

Un état d’esprit à adopter avant de commencer l’activité ?

Ne pas se prendre trop au sérieux ! On peut pratiquer sérieusement une activité mais cela n’empêche pas de rigoler avec les autres pratiquants.

On travaille sans se juger, sans se prendre la tête. Il faut se sentir à l’aise pour prendre du plaisir à pratiquer !

 

De Durtol à Vichy : une transition tout en douceur

#Santé #Parcours de Soin   “Il est indispensable de tenir compte des signaux, d’écouter son corps…” Il y a quelques mois encore, Alexandre Cornu n’aurait pas forcément prêté attention à ce conseil. Désormais c’est lui qui veille …